Communauté de Communes des Coteaux de l'Allier

Aulhat-Flat

Aulhat-presentationFlat-presentation

Code INSEE : 63160
Code postal : 63500
Altitude : 385 m (minimum) – 690 m (maximum)
Superficie : 12,78 km2
Population : 903 habitants
Situé à 9 kilomètres d’Issoire

Aulhat-Flat est une commune nouvelle née le 1er janvier 2016. Elle est la réunion des deux communes d’Aulhat-Saint-Privat et de Flat.

Un peu d’histoire d’Aulhat-Saint-Privat

Aulhat constitue l’héritière de l’ancienne Auliacum. Le hameau primitif s’est développé à partir de la villa* d’Aulius, un important propriétaire terrien. La localité est citée sous le nom d’Auliacus dans un texte médiéval. On trouve Ollat dans un manuscrit de 1562. Le second élément du toponyme évoque Sanctus Privatus (ou Saint Privat). Celui-ci était évêque de Mende au IIIème Siècle. Lorsque les Alamans envahissent la région, ses ouailles prirent peur et partirent se réfugier dans une place forte : le castrum de Grèzes. Capturé, Privatus refusa de dire aux Chrétiens d’ouvrir les portes et d’indiquer au Roi Chrocus le point faible de la place. Il mourut suite aux mauvais traitements que lui infligea le roi des Alamans (en 256 ou 267). Aulhat et Saint-Privat ont fusionné en 1947.

* Ce que les Romains appelaient villa constituait un ensemble de bâtiments se dressant au centre du fundus, immense exploitation agricole couvrant parfois une centaine d’hectares, utilisés pour la culture et l’élevage. Les villas étaient toujours isolées, contrairement aux hameaux gaulois qui regroupaient plusieurs fermes. Elles étaient généralement installées près d’une route et d’un point d’eau, à flanc de coteau, pour permettre au maître de surveiller le domaine.

Géographie

A deux pas de la ville d’Issoire, ce bourg paisible a su préserver son architecture traditionnelle, au milieu d’une campagne ouverte et souriante, jusqu’aux abords du village où jardins, enclos et arbres fruitiers se mêlent.
Sur les coteaux qui bordent l’Allier, Flat est construit au pied de la butte d’Ybois, que couronnait autrefois le puissant château fort du même nom, rasé en 1633 sur ordre de Richelieu, après avoir brièvement abrité la Reine Margot, avant son enfermement à Usson.

Lieux et monuments

Accrochés aux flans des pentes ou perchés au dessus de la plaine, trois châteaux en balcon attirent le regard : le Château de la Souchère, en partie détruit, le château de Péchot (XIVème – XVIIIème Siècles) et le Château d’Aulhat, avec sa cour d’honneur et son architecture classique (XVIIème – XVIIIème siècles).

Mairie

2, place de l’Amour – 63500 Flat
Tél. / fax : 04 73 71 53 57
Mail : mairie.flat@wanadoo.fr
Site internet : http://www.aulhat-saint-privat.fr/

Ouverture au public :

Mairie annexe d’Aulhat : Route de Manglieu – 63500 AULHAT SAINT PRIVAT
Tél / Fax : 04 73 71 52 95

Ouverture au public :

Maire : Gérard THEVIER

Commerçants et artisans